Eric Seva Quintette // 24 août - 21h00

ERIC SEVA Quintet // 24 août - 21h00

JAZZ - 1
Abbaye de Caunes-Minervois

ERIC SEVA Qintette
Daniel MILLE, accordéon
Alfio ORIGLIO, piano, Fender Rhodes
Zaza DESIDERIO, batterie, percussions
Christophe WALLEMME, contrebasse

"Mother of pearl"
(Inspiré de l'album "Summit" de Piazzola & Mulligan)

Au cours des dernières années, les albums « Folklores Imaginaires »,  « Espaces Croisés », « Nomade sonore » , « Body & Blues » et « Triple Roots » dévoilaient déjà une progression spectaculaire dans le contrôle de l’écriture. Éric Séva puise largement son inspiration dans ses tournées dont il rapporte des atmosphères, des couleurs et des fragrances, ce que confirme abondamment le répertoire de « Mother of Pearl ».
Mais au-delà de cette constante invitation à l’évasion, on est frappé par la maturité artistique d’un créateur dont chaque note, chaque pulsation, chaque harmonie, est pensée et pesée.

Nulle surprise, alors, de découvrir que les mots, croisements, carrefours ou métissages traversent ses différents projets et partitions. Et s’il a toujours privilégié le jazz dans son parcours, c’est précisément parce que le métissage et la liberté en sont l’essence même.

« Mother of Pearl », éclairé par un dialogue d’une sensibilité bouleversante entre l’accordéon de Daniel Mille et les saxophones d’Éric, permet à ce dernier de franchir un cap décisif : en plus de son capital instrumental d’exception, Séva hisse la barre au sommet en s’imposant comme un maître de l’écriture.

Il existe deux catégories de musiciens : ceux dont le souffle se manifeste dès les débuts, illuminé par les feux de la jeunesse, et ceux qui construisent patiemment leur savoir-faire à mesure du temps, des rencontres et des expériences. S’il arrive trop souvent que les premiers s’essoufflent, les seconds doivent à ce lent procédé de maturation une richesse aromatique qui n’est pas sans évoquer celle des grands vins. Il ne fait guère de doute, au déroulé de sa carrière, qu’Éric relève de la catégorie de ces artisans soigneux, modestes et inspirés.

C’est en redécouvrant l’album « Summit » d’Astor Piazzolla et Gerry Mulligan enregistré en 1974 qu'il a composé la musique de ce sixième album entouré de quatre musiciens d’exception, Daniel Mille accordéon, Alfio Origlio piano fender rhodes, Christophe Wallemme contrebasse, Zaza Désidério batterie percussions.

Restez informé !

Pour recevoir nos actualités,
inscrivez-vous à notre News.
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers.
Please wait
fip partenaire du Festival de Caunes-Minervois
© 2021 Festival de Caunes-Minervois. Tous droits réservés.

Rechercher...