Image

L'abbaye

Située aux confins du Carcassès et du Minervois, au pied de la Montagne Noire, l’Abbaye de Caunes a une longue histoire.

Elle est créée à la fin du VIIIème siècle par l’abbé Anian, ami de Benoît d’Aniane, fondateur de la règle bénédictine. Le 20 juillet 794, Charlemagne la prend sous sa protection, officialisant ainsi la naissance de ce foyer de vie religieuse voué à la règle de saint Benoît. Elle fonctionnera malgré les aléas et les transformations – ce dont témoigne l’ordonnancement architectural – pendant un millénaire, jusqu’à la Révolution Française.

Autour de l’enclos abbatial s’agglomère peu à peu le village de Caunes, que défend une enceinte de remparts percée de portes aujourd’hui disparues. En parcourant les ruelles on peut découvrir bien des éléments de façades de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance. Et dans la partie basse du village, à proximité de la rivière Argent Double, l’ancienne église abbatiale devenue église paroissiale voisine avec plusieurs bâtiments datant du XVIIème siècle : le cloître mauriste, les bâtiments conventuels, le logis abbatial. Le chevet de l’église, le porche et le portail d’entrée, les deux clochers constituent, quant à eux, de magnifiques témoins du premier art roman médiéval.

En 1791, la Révolution Française met fin à l’existence de l’abbaye, qui est divisée progressivement en habitations privées et à laquelle s’accolent divers bâtiments à usage agricole. Mais dans la première moitié du XXème siècle des mesures administratives de protection sont édictées qui empêcheront que le démantèlement soit irrémédiable.

En 1983, se met en place un programme de restauration en continu : on procède à des fouilles archéologiques, on dégage et restaure le chevet, on s’assure progressivement de la maîtrise foncière, on restaure le cloître « moderne » et exhume l’ancien… Ainsi l’ensemble est désormais ouvert au public et des espaces sont donnés pour des actions de nature culturelle.

Le Festival de Radio France s’installera deux étés pour des concerts-événements dans le théâtre de plein air nouvellement aménagé au chevet de l’église. C’est là également que se dérouleront les « Vendredis Classiques » de DCM (Développement de la Culture en Minervois) pendant deux décennies. L’association des Marbrières présentera quatre expositions annuelles de sculptures dans les deux cloîtres. « Jazz au caveau » depuis dix ans fait jouer la fine fleur de musiciens qui apprécient hautement l’acoustique et l’atmosphère chaleureuse du caveau où ils se produisent… Et l’on a le souvenir des « master » classes de l’association « Musique et Terroir » et des stages de chant choral organisés par « Le chant des Oyseaux » …

Aussi le Festival de Caunes 2021 organisé par l’association  « Les Arts Libèrent » vient-il comme naturellement prendre place dans ces lieux que d’autres ont su déjà ouvrir pour de nombreux événements artistiques de grande qualité.

Restez informé !

Pour recevoir nos actualités,
inscrivez-vous à notre News.
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers.
Please wait
fip partenaire du Festival de Caunes-Minervois
© 2021 Festival de Caunes-Minervois. Tous droits réservés.

Rechercher...